Hypnose thérapeutique

L’hypnose thérapeutique est une thérapie brève utilisée parmi les pratiques soins.

Elle a de nombreuses applications dans le domaine des psychothérapies, dans le traitement des douleurs, dans la gestion du stress et des troubles psychosomatiques,addictions,troubles des comportements alimentaires.

Vous trouverez dans ce site l'approche de Sophie LAHAYE hypno-praticienne, formée par l'IMHETO -Institut Milton H. Erickson Toulouse Occitanie et certifiée par la C.FHTB- Confédération française d'hypnose et thérapies brèves.

Elle propose aussi des séances de sophrologie.
Hypnoconsult est un cabinet de consultation à Cajarc ou à Lalbenque (LOT).

 

L'HYPNOSE ERICKSONIENNE


Le patient acteur de sa guérison 

 

Il existe quatre courants d'hypnose, mais Sophie Lahaye pratique l’hypnose ericksonienne. Il s'agit d'une technique développée par Milton H Erickson, psychiatre américain (1901-1980), par laquelle le sujet accède à ses ressources intérieures grâce à l’état modifié de conscience. Toute personne est dotée de capacités de changement et d’adaptation en mobilisant ses ressources.

L'état modifié de conscience éprouvé s'apparente, au quotidien, aux états de conscience naturellement vécus lors d'activités intenses telles que la lecture ou le visionnage d'un film. 

Le praticien va chercher à reproduire cet état hypnotique dans le but d’induire un changement positif, défini avec le patient.

L’hypnose n’est pas dirigée vers le pourquoi du problème mais vers la solution, grâce aux ressources du patient. Sans passer par l'esprit, qui travaille le pourquoi en réfléchissant et en analysant, l’Hypnose s'adresse directement aux ressources intérieures pour tracer un chemin court vers la réalisation de l’objectif défini.


L'hypnose peut vous aider

Dans beaucoup de cas et de situations l'hypnose peut vous aider, mais il existe aussi, comme dans toute thérapie, des contre-indications.

CONTRE INDICATIONS

> L’hypnose est déconseillée pour les personnes atteintes de troubles psychotiques avérés tels que schizophrénie, paranoïa, psychose maniacodépressive, et pour certaines personnalités borderline. 
> L’hypnose est déconseillée dans les atteintes mentales et cognitives sévères.

 


ADDICTION


Sevrage tabagique 
réduction des sensations liées a l’arrêt du tabac
Sevrage médicamenteux
> arrêt des somnifères
Troubles du comportement alimentaire
> accompagnement à la perte de poids


ENFANT/ ADOLESCENT


Enurésie

> pour les enfants du plus de 7 ans

Favoriser la réussite aux examens

ÉDUCATION ET DÉVELOPPEMENT PERSONNEL


Renforcement de l’estime de soi confiance en soi
Réduction de l’anxiété face à un stress
> Préparation aux examens, à une intervention chirurgicale
Préparation à la naissance
Prévention du Burn Out
Soutien à l’aidant naturel
Phobie
Certaines allergies


AUTOHYPNOSE


L’apprentissage de l’autohypnose permet l’autonomisation du sujet pour faire face aux symptômes en rapport avec :
> affections chroniques,
> gestion du stress,
> renforcement de l’estime de soi et adhésion du patient en éducation thérapeutique.

DOULEURS ET SYMPTÔMES INCONFORTABLES


Douleurs aiguës, douleurs chroniques 
• Anticipation de soins douloureux 
> préparation à une intervention chirurgicale, soins dentaires

Réduction de l’intensité des symptômes physiques et psychiques liés à une maladie grave : 
> nausées au cours de chimiothérapie, dyspnée, prurit
> anxiété, insomnies états dépressifs en complément d’autres thérapies.


SOINS PALLIATIFS


La pratique de l’hypnose peut être un levier de changement pour améliorer la qualité de fin de vie des patients :

> soins relationnels, douleurs et symptômes d’inconforts

> soutien à l’aidant naturel Prévention de l’épuisement.



La sophrologie

La sophrologie est un ensemble de techniques simples et puissantes qui permettent la gestion du stress et des troubles psychosomatiques.
Elle est basée sur la respiration, la détente psycho-corporelle, la gestion dynamique de la pensée.

Son but est de retrouver l'équilibre entre le physique et le psychique.


Quelques termes de glossaire

 

État hypnotique : modulation de la conscience pour entrer dans un fonctionnement psychologique impliquant à la fois les circuits de l’attention et de la détente. Cet état modifié de conscience est objectivable par les neurosciences (Imagerie médicale).

Ressources : ensemble des apprentissages d’une personne, de sa constitution psychologique et de son histoire de vie.

Suggestion : idée, sentiment ou comportement inspirée par un autre que soi.

Alliance thérapeutique : lien de collaboration établie entre le patient et le praticien, incluant un accord autour des éléments permettant d’atteindre les objectifs fixés.

Métaphores : image et récit construits par analogie avec le problème pour lequel le patient est venu consulter. Ce récit, qui peut prendre l’apparence d’un conte, propose au patient de façon inconsciente d’envisager autrement sa difficulté, de dépasser sa résistance ou de cheminer différemment pour trouver une solution.

Transe : la transe hypnotique désigne classiquement l’état hypnotique en tant qu’état modifié de conscience.

Lâcher prise : c’est  un nouvel état de vigilance qui facilite les changements attendus tout en répondant aux exigences anxieuses et au besoin de contrôle du sujet.